Napster est probablement l’une des entités les plus emblématiques de la musique sur Internet de ces 15 dernières années.

À l’origine, le service de partage de fichiers P2P permettait d’échanger des fichiers MP3 jusqu’à ce qu’il soit accusé de violer les droits d’auteur…tout comme un certain service Aurous.

Napster-logo

Ayant fait son apparition sur le marché canadien en 2004 sous forme d’un service payant puis après avoir été racheté par @Rhapsody et retiré en 2011, voilà que le service de streaming audio revient en force (?) sous la forme d’une plateforme Internet mais aussi d’une app iOS 9 pour iPhone et iPad.

Napster

Napster Music face à Apple Music, Rdio et Spotify

Difficile de ne pas comparer Napster aux mastodontes du streaming que sont l’excellent service de streaming audio Spotify, ou encore la canadienne Rdio et la dernière venue et non des moindres (!) Apple Music.


À lire Rdio la radio sociale que n’est pas (encore) iTunes


 

Alors que la concurrence est déjà fort rude sur le marché du streaming, Napster propose à son tour un service d’écoute musicale en streaming audio qui, s’il ne fait pas l’originalité ni dans l’interface de son app ou encore moins dans sa formule tarifaire, pourrait toutefois proposer quelques fonctionnalités inédites pour attirer celles et ceux qui n’ont pas encore succombé aux nombreuses offres sur le marché.

Napster-streaming-audio-MacPour un temps limité, Napster offre aux Canadiens uniquement de découvrir son catalogue musical riche de 35 millions de morceaux (Apple et Spotify en revendiquaient 34 millions…) pour la somme symbolique de 1$ pendant 3 mois, tout comme Spotify.

Une fois ce délai de grâce expiré, il faudra compter 9.99$ (là encore comme Apple Music, Spotify et Rdio) pour pouvoir écouter l’offre musicale de Napster sans les pauses publicitaires.

Spotify propose dorénavant un mois gratuit d’écoute musicale au Canada, tandis que Apple Music était assortie de 3 mois gratuits.


Lire Apple Music nos premières impressions


Napster: une interface à mi-chemin entre Rdio et Spotify

Avec une interface web à mi-chemin entre Rdio et Spotify, on ne peut pas vraiment dire que l’écoute sur le Web de Napster fasse dans l’originalité.

Napster-music-webOn a effectivement droit à la présentation classique avec, d’un côté, la colonne de gauche pour rechercher de la musique, naviguer parmi ses playlists, ses morceaux favoris et son historique de lecture, découvrir les morceaux tendances du moment, et la fenêtre principale faisant annonce des dernières nouveautés du moment.

Napster-MacTout comme Rdio ou Spotify, on retrouve une bande de contrôle du son en bas, avec les commandes usuelles pour lancer l’écoute d’un morceau ou d’une radio, l’ajouter à ses favoris.

Pour reprendre les standards de Apple Music, Spotify ou Rdio, on retrouve également des informations additionnelle sur les artistes que l’on suit. La composante sociale est également présente puisqu’on peut partager son écoute sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter ou encore Google+ et suivre des fans qui partagent (ou pas) les mêmes goûts musicaux.

Napster-iOS-9

La colonne de droite est réservée pour sa part au mixer, soit le visualiseur des morceaux en écoute à venir, tout comme on peut aussi bien le faire avec iTunes en ajoutant les morceaux en attente dans la piste  du Morceau suivant.

Avec le mixer de Napster, on peut ainsi réagencer les morceaux à venir en les faisant glisser-déposer les uns à la suite des autres. On peut aussi cliquer sur le cercle entourant 3 points de suspension pour ajouter les morceaux et albums au mixer.

Napster-streaming-musique

Napster pour iOS calquée sur Spotify

L’interface de Napster pour iOS 9 est encore moins originale puisque la encore, il est difficile de ne pas y voir une quelconque ressemblance avec Spotify.

À la différence de Apple Music qui nécessite un temps d’adaptation, on apprécie cependant le fait que la prise en main de Napster pour iPhone et iPad soit aussi simple et agréable!

Napster-iOS-9-iPadL’interface, bien que généralement grise, permet de s’y retrouver avec aisance.

On retrouve ainsi les mêmes menus que sur Internet, avec en prime des fonctionnalités originales.

Parmi elles, Napster propose tout comme pour Apple Music la découverte de morceaux via Music Inbox, un service de curation audio qui s’appuie sur vos préférences d’écoutes pour vous faire des suggestions chaque semaine et les proposer dans votre «boîte d’écoute».

Napster-iPad

Napster jumèle vos morceaux avec TrackMatch

Tout comme pour Spotify et Apple Music, Napster s’appuie sur la lecture du streaming en haute qualité en proposant aux abonnés de la version Premium que Mac Aficionados a testée le téléchargement de morceaux à 320 kbps sur cellulaire.

Les autres définitions audio sont le traditionnel 64 kbps et le 192 kbps standard.


Lire Spotify: meilleur service de streaming pour Mac, iPhone et iPad?!


Tout comme Spotify et Apple Music, Napster dispose d’un égalisateur audio. Celui-ci s’avère intéressant si vous avez fait le choix de bons écouteurs de qualité tels que ceux proposés par JAYS avec les a-Jays Five, Master & Dynamic et avec ses intrants Me03 et son MH40 ou encore ceux de Beyerdynamic.

Master-and-Dynamic-MH40-casque-blanc

Il permet, entre autres, de moduler la fréquence des ondes et d’accentuer les aigües plutôt que les graves, de favoriser les basses, de sur amplifier la voix et de faire l’expérience de la force sonore.

Si vous souhaitez trouver un complément à cet égalisateur sous Mac, n’hésitez pas à regarder du côté de l’excellente application Boom 2 de Global Delight (Boom 2 fait sauter le volume sous Mac).

Napster-iPhone-ios9

TrackMatch pour sa part fonctionne sur le même principe que Shazam: il utilise le microphone de votre iPhone ou iPad pour déterminer automatiquement le morceau qui passe à l’écoute à la télé, dans un restaurant ou ailleurs pour vous en proposer de le télécharger sur votre iPhone ou iPad.

Napster KIDS apprend le mixage aux enfants

Parmi l’une des originalités propres à Napster, on peut citer Naspter KIDS, soit une sélection variée de morceaux destinés à l’écoute pour les enfants. Ces morceaux visent surtout à mettre vos enfants à l’abri des vulgarités qui font partie courante de l’offre musicale de la plupart des fournisseurs de streaming audio.

Napster-for-kids-napster-enfantsL’initiative n’est là aussi pas sans rappeler l’app Google for Kids (accessible uniquement aux USA)…bien qu’il s’agisse dans le second cas de vidéos exemptes de publicités ou de contenus vidéos offensants.

One more thing: Napster fonctionne avec Sonos et importe vos morceaux Spotify!

Histoire de pousser la chanson un peu plus loin, Napster (tout comme Spotify ou la française Deezer…) prend également en compte les bonnes enceintes Sonos.

Mieux: si on se demandait avec Apple Music comment importer ses playlists Spotify, il semble que Napster ait trouvé la solution: passez simplement par cette adresse!

Napster-iOS

Si Napster n’est certainement pas le premier venu sur le marché du streaming audio, son app pour iOS et sa plateforme web sont bien ficelées.

Elles reprennent à elles tous les éléments qui font le succès des services de streaming musical, avec un catalogue bien étoffé.

Quant à son forfait tarifaire, il reprend les lignes directrices édictées par Apple Music.

On attend cependant maintenant le partage familial et l’ajout progressif des vidéos, tout comme c’est le cas avec Spotify et Apple Music.

Et puisqu’il s’agit de rattraper le retard, on aimerait aussi bien Napster pour Apple Watch!

L’avez-vous essayé? Quel service de streaming audio utilisez-vous?

Merci de partager cet article!

Mac Aficionados vous recommande aussi:

Aurous le PopCorn Time de la musique en streaming durera-t-il?

Les meilleures applications gratuites pour OS X El Capitan

Apple Music le guide officiel

Spotify Running et videos: un nouveau service de streaming

Astuce Apple Music: en avant les paroles!

Rdio Select: nouveau streaming musical à petit prix

iOS 9 comment jailbreaker son iPhone et iPad