Parmi les nouveautés introduites par iOS 9 (lire iOS 9 les nouveautés passées sous silence), Apple a enfin rendu possible l’utilisation des bloqueurs de publicité, au risque de représenter un énorme manque à gagner pour des concurrents directs tels que Google dont le modèle d’affaires repose sur la publicité contextuelle.

Le règne de Tim Cook passe par un meilleur contrôle de la vie privée sous Mac et iOS.

Peace Marco Arment

Celui qui se fait le chantre de la défense des libertés individuelles a décidé avec son nouveau système d’exploitation iOS 9 pour iPhone et iPad de se départir un peu plus de sa relation ambiguë avec Google, moteur de recherche installé par défaut sur nos appareils.

Peace, Publicité et morale

Dès le dévoilement de iOS 9, les bloqueurs de publicité ont fait leur apparition dans le haut du classement de l‘App Store, avec Peace, développé par Marco Arment, ancien haut dirigeant de TUMBLR et fondateur des apps populaires Overcast et Instapaper.

Peace bloqueur pub iOS 9Après avoir introduit son bloqueur de publicité Peace commercialisé à 2.99$ et vanté les mérites des bloqueurs de publicité sur sur son blog, Marco affirmait ceci:

Comme je l’ai écrit dans The ethics of modern web ad-blocking, la publicité sur le Web et la traque des habitudes de navigation sont hors de contrôle. Elles sont effroyablement inacceptables, ballonnées, ennuyantes, rendent insécure et ont tendance à progresser de manière alarmante.

Peace et le prix de l’influence

Seulement 36 heures après l’introduction de Peace et une estimation des gains engrangés de plus de 100.000$, voilà que le bloqueur de publicité Peace est abruptement retiré de l’App Store.

L’explication donnée par Marco sur son blog? Une victoire au goût amer

Peace iconSelon lui, Peace n’offrait pas le même traitement préférentiel aux publicités qu’elle supprimait, adoptant une approche du tout ou rien.

Son efficacité était telle qu’elle bloquait l’ensemble des publicités d’une page Web, permettant de se départir de tous ses pop ups et ses fenêtres envahissantes en un clic sur iOS 9 et de gagner près de 50% de rapidité en termes de changement de page.

Peace fonctionnait de pair avec Ghostery, une base de données filtrant à la pelle des éléments «polluants» publicitaires de sites Web,

Mais souvent, la vérité va au-delà des mots…

The-DeckIl semblerait que John Gruber (dont on a décidément parlé ces semaines) y soit allé d’un tweet sélectif sur Twitter précisant que bloquer par défaut les publicités du réseau The Deck, une agence publicitaire où des centaines de sites Web (américains) s’unissent pour générer par bloc publicitaire plus de 8900$ par jour soit mal…

iOS-9-bloqueur-pub-The-DeckSeul petit problème, il semblerait que Marco.org, le site de Marco Arment fasse lui-même parti des bénéficiaires directs de ce réseau publicitaire qui compte également parmi ses sponsors des entreprises telles que:

Adobe, Microsoft, Facebook, Slack, Amazon, ZenDesk, Asus, MailChimp, RackSpace, VMWare, Getty…

Le retrait de Peace sous iOS 9 pose un problème majeur, celui du choix des publicités à bloquer sur un site Internet ou un blog.

Peace-bloqueur-pub-iOS-9

Avec Peace, on pouvait cependant mettre sur liste blanche des sites que l’on souhaitait supporter volontairement dans leurs efforts de rémunération via la publicité.

Le bloqueur de publicité allait au delà, en bloquant les réseaux sociaux, les blocs de polices pouvant ralentir le chargement des pages Internet et même les commentaires.

Peace-pub-iOS-9

Peace avait ceci de pratique qu’un navigateur Internet se suppléait à celui de Safari pour recharger le contenu encore plus rapidement.

Aujourd’hui, Peace n’est plus, sauf pour ceux qui l’ont acquis avant son retrait de l’App Store.

Morale ou immorale? Sur quelles bases les discriminations doivent être fondées pour bloquer telle ou telle publicité plutôt qu’une autre?

Peace pub App Store iOS 9

La réponse passerait par la possibilité de ne bloquer que certains éléments plutôt que tous, ce qui est encore difficile à réaliser sous iOS.

Et surtout, comment s’assure-t-on de ne pas couper les vivres de sites webs et de blogs qui travaillent fort et vivent de cette publicité intrusive mais nécessaire fasse aux sites Internet publicitaires qui traquent et commercialisent à outrance les données personnelles de leurs utilisateurs?

Alternatives au bloqueur de pubs Peace

Dans tous les cas, Marco propose simplement à celles et ceux qui ont acheté son bloqueur de publicité Peace et qui a été retiré de l’App Store de se faire rembourser.

Lire notre Astuce comment se faire rembourser une app

Peace-bloqueur-publicite

Il en profite au passage pour encourager les utilisateurs à se tourner vers deux autres solutions pour bloquer les publicités sous iOS 9, soient:

Purify (3.99€/$)

Crystal (0.99€/)

Quelle est votre position? Doit-on vivre avec la publicité sur son mobile?

Merci de partager cet article!

Mise à jour du 20-09-2015:

Après avoir contacté Marco sur Twitter et lui avoir demandé pourquoi avoir mis tant de temps à développer son app qu’il a retiré si tôt malgré son immense succès, il nous a répondu d’une phrase: «J’ai fait une erreur». Difficile de lui en vouloir car nous commettons tous des erreurs.

 

Mac Aficionados vous recommande:

iOS 9 comment bien l’installer sur iPhone et iPad

Astuces iOS 9 nos meilleures découvertes

Astuces iOS 9 les nouveautés passées sous silence

Apple News comment l’activer en dehors des US

Le guide ultime de la sécurité sous Mac, iPhone et iPad