Chaque année, le réseau social Linkedin publie son rapport sur l’évolution des tendances qui permet aux gestionnaires de communautés, aux dirigeants d’entreprises, aux recruteurs professionnels et aux consultants de prendre le pouls des grands enjeux relatifs au recrutement de haut niveau.

Reseaux-sociaux-2015L’acquisition récente de la plateforme de formation vidéo Lynda.com, le lancement de Linkedin Pulse News qui permet de suivre l’actualité via des articles business ainsi que le déploiement progressif de la plateforme de publication de contenus de Linkedin -qui sera dorénavant accessible aux utilisateurs de langue françaises, allemande et portugaise- permettront au réseau social professionnel de consolider sa position de leader dans le monde du recrutement professionnel.

Le recrutement de talents mondiaux

Le rapport mondial sur les tendances de recrutement 2015 de Linkedin est d’une importance capitale dans la mesure où il s’effectue à grande échelle et permet aux employeurs de «se glisser dans la tête des talents», tout en leur proposant des politiques attrayantes et inspirantes.

C’est un rapport que tout dirigeant d’entreprise se devrait également de consulter, dans la mesure où les réseaux sociaux ont largement dépassé le simple «effet de mode» pour devenir de véritables outils de mobilisation des forces vives.

Linkedin-recrutement-2015-reseaux

Linkedin aura sondé plus de 20 000 professionnels dans 29 pays, dont près de 670 professionnels en France.

Cette année, le Rapport mondial sur les tendances de recrutement 2015 de Linkedin Global Recruiting Trends inkedIn révèle trois tendances phare que chaque responsable d’acquisition de talents devrait surveiller, à savoir:

1) Présentation de l’industrie

Les budgets et les volumes alloués au recrutement inversent la tendance qui était à la stagnation pour la toute première fois en 4 ans.

2) Le Sourcing

L’utilisation des réseaux sociaux professionnels pour le recrutement monte en flèche depuis 4 ans pour s’établir comme une source crédible et importante du recrutement qualitatif

3) La Marque Employeur

La plupart des entreprises ont compris la nécessité d’établir leur marque talent (notamment sur les réseaux sociaux). Maintenant, leurs actions s’alignent afin de combler le retard qu’elles ont pris.

Linkedin-recrutement-reseaux-sociaux-2015

La tendance du recrutement des talents en France

D’après ce rapport 2015 de Linkedin, plus des 2/3 des talents sur Linkedin sont passifs, soient 76%.

Parmi ceux-ci, 63% utilisent les réseaux sociaux pour chercher de nouvelles opportunités d’emploi.

Linkedin-recrutement-2015

Les réseaux sociaux dépassent ainsi le bouche-à-oreille traditionnel (59%0 et la consultation de sites d’annonces d’emploi presque exæquo (58%).

Autant dire que les employeurs ont intérêt à être actifs sur les réseaux sociaux pour leur part!

Linkedin-France-tendances-recrutementParmi les facteurs les plus importants pour déterminer l’acceptation d’une nouvelle opportunité d’emploi, c’est 62% des candidats qui sont d’abord et avant tout intéressés par la rémunération, tandis que les possibilités d’évolution (32%) et la nature du travail (29%) viennent en seconde et troisième position.

Les professionnels en France ont également moins tendance à rechercher des nouvelles opportunités d’emploi que dans le reste du monde, obligeant les recruteurs à les solliciter davantage.

Linkedin-France-2015

Les candidats passifs sont notamment ceux dont les conditions de travail sont satisfaisantes à leurs yeux (76%), bien qu’ils soient ouverts aux nouvelles propositions.

En France, Internet et les réseaux sociaux professionnels sont les fers de lance de la recherche de nouvelles opportunités professionnelles, délaissant les groupes professionnels (18%) et loin devant les cabinets de recrutement (seulement 27% y font appel).

On y apprend également que lors d’un premier contact, 69% des répondants sont désireux de connaître les responsabilités associées aux postes pour lesquels ils ont été abordés. La mission d’entreprise ne les intéresse que peu (33%).

La tendance du recrutement des talents aux États-Unis et au Canada

Linkedin-Canada-2015-reseaux-sociaux

Pour la tendance de recrutement au Canada, ce sont 717 professionnels qui ont été approchés. Aux États-Unis, ils sont 909.

Comme en France, 70% des talents sur Linkedin sont passifs.

En revanche, 65% des talents se tournent d’abord vers le bouche-à-oreille, puis les offres d’emploi (61%) et enfin les réseaux sociaux professionnels (61%), ce qui démontre une tendance inversée à celle de la France et moins disparate.

Linkedin-recrutement-2015-Canada-USOn privilégie également à 56% une meilleure rémunération avant de considérer une nouvelle opportunité d’emploi, tandis que  le ratio travail/vie familiale occupe 34% des préoccupations en second rang et que la qualité de l’environnement du travail se positionne en 3ème lieu à 24%.

Les talents actifs et passifs pour les États-Unis et le Canada sont également 45% à chercher à améliorer leurs compétences professionnelles tout en recherchant des nouvelles opportunités, utilisent le réseautage à 45%, mettent à jour leurs CV et effectuent à 40% des recherches sur les entreprises qui les intéressent.

Le bouche-à-oreille se démarque nettement des tendances de recrutement en Amérique du Nord.

Ces rapports passionnants sont consultables directement sur la plateforme Linkedin sous forme de e-books, tandis qu’une infographie résume le tout:

France Talent Trends (en Français)

US & Canada Talent trends (en Anglais)

Merci de partager cet article!

 

Nous  vous recommandons aussi:

Les réseaux sociaux en 2015 tout ce qu’il faut savoir

Elephorm offre 5 formations vidéos gratuites avec les médias sociaux

Twitter: les meilleurs conseils d’un investisseur majeur

Twitter Personas permet de mieux cibler son audience

Facebook Ads lance son gestionnaire de publicités

Pocket lance ses recommandations

Flipboard célèbre ses cinq ans en grand

L’année 2014 vue par Apple, Youtube, Twitter, Facebook, Spotify

Facebook 007 rien que pour vos yeux!