Dans le domaine de l’analyse informatique, il y a des mastodontes dont, en tête Anandtech. Ce blog spécialisé créé par Anand Lal Shimpi dès l’âge de 14 ans s’intéresse de très près à tout ce qui concerne les caractéristiques matérielles et dynamiques des ordinateurs, PC, Mac et autres, de la carte mère en passant par l’écran et toute la connectique et en apportant des analyses très poussées.

Le fondateur de Anandtech aujourd’hui trentenaire a d’ailleurs été recruté par Apple l’été dernier.

C’est donc avec beaucoup d’intérêt que la presse informatique attendait ce benchmark  complet du nouveau MacBook 2015 de Apple, à mi chemin entre un  iPad puissant et un MacBook Pro.

Nouveau-MacBook-2015-Apple

Mariage d’un MacBook Pro qui épouse un iPad Pro

D’entrée de jeu, Anandtech souligne le design réussi du MacBook 2015, notamment sa grande finesse.

« Le résultat final est un ordinateur portable qui ressemble et agit presque exactement comme un petit MacBook Air ou MacBook Pro Retina. »

Ce choix du design n’est pas anodin, dans la mesure où pour le MacBook 2015 en particulier, il sert deux objectifs pour Apple:

le première étant de procurer au dispositif une sensation haut de gamme, tandis que le second, d’ordre technique, est de servir comme un moyen de refroidissement du MacBook, avec son dissipateur thermique.

Le détail le plus frappant avec ce nouveau MacBook est sans conteste l’absence de ventilateur et l’utilisation d’un processeur ultra-basse consommation de type Core M.

Apple-MacBook-2015

« Le MacBook mesure à son extrémité la plus épaisse Lors de sa partie la plus épaisse, vers l’arrière du portable, juste 13.1mm d’épaisseur et vers l’avant de l’ordinateur portable il se rétrécit à 3,5 mm seulement. »

Apple en profite au passage pour se débarrasser de l’emblématique logo blanc éclairé en faveur d’un logo noir miroité logo à sa place. Tout est question d’optimisation de la batterie qui procure 9h d’autonomie à l’écran Retina 12″ (pouces).

MacBook-2015-Apple

La coque en aluminium se revêt également dorénavant d’une teinture or, histoire de rajouter au prestige de l’appareil.

La charnière est également, de l’avis de Ryan Smith qui se colle au test, parfaitement réussie  et robuste avec son inclinaison à 90%, sans risque de rabat du couvercle.

Lire Apple Watch la folie des grandeurs

MacBook-2015-or

Optimiser l’espace du MacBook

le MacBook 2015 a seulement deux ports: un port USB TypeC, et un jack 3,5 mm pour l’audio. Le seul port de type C est désormais la nouvelle norme pour acheminer les autres périphériques au portable, sans en alourdir inutilement le poid.

« Cela contribue à faire ressembler le MacBook à un iPad, avec son port unique Thunderbolt et un jack 3,5 mm, ce qui a un impact direct sur sa convivialité et son utilisation. »

En s’appuyant sur le démontage légendaire des produits par iFixit, Anandtech confirme la petitesse de la carte mère, entourée ci et là de batteries LiPoly de 39.7Wh et de composants miniaturisés en tous genres, incluant la RAM soudée à la carte, ce qui rend à la fois le travail de remplacement quasi impossible mais contribue, par là même, à optimiser les processus.

Le croisement entre cet ordinateur au design d’un portable et d’une tablette fait du MacBook un ordinateur définitivement portatif qui mise sur la portabilité en étant très léger –il est également clair que Apple ait envisagé de lutiliser comme une tablette afin Pour être utilisé, transporté partout et fonctionner pendant toute la journée avant de le remettre sur son charge la nuit, à la manière de ses appareils sous iOS.

MacBook-2015-comparaison

Utilisation du MacBook

Ryan rappelle à quel point ce nouveau MacBook 2015 lui rappelle le MacBook Air initial qui a permis de démocratiser ce qu’on appelle aujourd’hui communément les Ultrabook avec leur CPU Intel Core, faisant du MacBook Air un appareil portatif plus petit que le MacBook ou MacBook Pro, mais également beaucoup plus léger que tous ses prédécesseurs.

Avec ces 0.92Kg, le nouveeau MacBook  représente 85% du poids du MacBook Air.

Anandtech prend également soin de revenir sur les nouvelles touches papillon du nouveau clavier du MacBook 2015, qui gagne 17% d’élargissement et des courbes qui sont 50% plus creuses pour mieux épouser vos doigts!

Nouveau-MacBook-2015-clavier

Apple a également changé le mode d’éclairage des ces touches, jadis alimentées par le système d’éclairage de fibre optique qui était commun dans les modèles précédents d’Apple. Il est maintenant remplacé par un système de rétro-éclairage LED direct, à chaque touche ayant sa propre LED, ce qui contribue également à en réduire l’intensité.

« Le but de l’interrupteur de papillon est double: le premier étant bien sûr de réduire la taille des touches, ce qui permet à Apple d’affiner son clavier en le rendant plus mince. Ce nouveau mécanisme de papillon est 40% plus mince que le mécanisme traditionnel des claviers en ciseaux.

Cela dit, je ne suis pas entièrement convaincu que Apple avait besoin de passer par un tel mécanisme pour réduire ainsi l’épaisseur du clavier. »

Bien conscient qu’Apple a tendance à répercuter ses avancées technologiques sur ses autres appareils, Ryan est confiant de voir sortir les futurs MacBook Pro avec de tels claviers par défaut.

MacBook-2015-nouveau-clavier

Performances OS X accrues

Sans revenir en détail sur les tests déjà effectués sur les performances du CPU du nouveau MacBook 2015, Anandtech rappelle à quel point les nouveaux processeurs Intel Core M se comportent comme ceux des tablettes modernes, bien plus que les traditionnels processeurs Intex x86.

Associé à l’effet de refroidissement du nouveau MacBook, les processeurs contribuent à en améliorer légèrement la vitesse d’exécution, rappelant au passage que si ce nouveau portable d’Apple ne s’en tire pas trop mal, il traîne cependant de la patte derrière les autres MacBook.

Sur OS X Yosemite, cela se fait aussi ressentir avec un temps de démarrage légèrement plus long, de même qu’à l’utilisation d’applications gourmandes en énergie comme Photoshop.

Achat MacBook 2015

En utilisant le benchmark de Geekbench 3, Anandtech détermine que le MacBook Air 2015 de 11″ dépasse le nouveau MacBook 2015 12″ de 20% approximativement.

Tests de la batterie et du Wifi

En réalisant plusieurs tests sur les capacités de la batterie, Anandtech se rapproche des 8 heures d’utilisation pour ce nouveau MacBook 2015 dans diverses conditions, soulignant que ce portable d’Apple n’a pas à pâlir devant les MacBook Air  2011/2012 11”.

«Toutefois, si vous voulez mieux que 8 heures sur une charge de travail, alors le MacBook n’est pas un substitut pour un plus grand ordinateur portable avec une batterie plus importante

Dans la catégorie des batteries de 39.7W, par conséquent le MacBook Air 13″ restera inégalé à titre de portable de longue-durée pour Apple parmi ses Ultrabook.

Pour le Wifi, ce nouveau MacBook peut théoriquement atteindre les 833Mbps avec sa norme 802.11ac.

Avec les tests effectués sous Windows le MacBook atteint les 389 Mbps, soit environ 47% de son rendement maximum théorique. Comparé à OS X Yosemite, le châssis tout en aluminium ne joue pas pas en sa  faveur, puisque la vitesse de connexion atteint 333.7Mbps, probablement en raison de l’optimisation moindre du SMB (Server Message Block) de OS X.

Conclusion: faut-il acheter le nouveau MacBook 2015?

Pour Anandtech, la réponse est mitigée.

Oui, sur le plan du design, ce nouveau MacBook 2015 est définitivement un ordinateur portable, mais qui épouse les caractéristiques techniques d’une tablette.

L’idée de croiser des ordinateurs portables et des tablettes n’est plus seulement une idée, mais bel et bien une réalité.

La petitesse de sa taille, son faible poids, le choix d’un processeur de type Core M, le système de refroidissement passif, sans ventilateur, et bien sûr le choix des couleurs métalliques pousse le MacBook à la ligne de démarcation  qui sépare indéniablement des autres ordinateurs portables d’Apple. Mais les performances en pâtissent irrévocablement…

Nouveau-MacBook

Et de rappeler qu’il s’agit certainement de la première innovation importante d’Apple en ce genre qui sera amenée à être améliorée avec le temps. L’introduction de l’écran Retina sur ce modèle 12 pouces est également un avantage de taille face à la concurrence, ainsi que le choix d’un double port et l’abandon de toutes les autres options de connectique, qui fera effet dans l’industrie.

En conclusion, le choix de ce tout nouveau MacBook 2015 12 pouces dépendra certainement de la place que tout un chacun lui accordera dans son utilisation quotidienne, ce qui n’en fait pas moins un très bon ordinateur portable de la famille des MacBook d’Apple dont les autres modèles sont condamnés à être améliorés…

Pour aller plus loin:

OS X Yosemite les meilleurs utilitaires à installer

 OS X Yosemite nos meilleures applications

Comment booster les performances d’OS X Yosemite

Apple Photo à mi chemin entre iPhoto et Aperture