Bien Choisir son Apple Watch

L’Apple Watch sera officiellement en pré-commande dans 9 jours, et ce n’est certainement pas un poisson d’avril. Et si choisir son Apple Watch est un casse-tête en raison du trop grand nombre d’apps pour les utilisateurs, des défis sont également posés à Apple et aux développeurs pour leur gestion.

Apple-Watch-ecran-apps

Apple Watch apps: des apps de choix trop (?) sélectives

L’écran de l’Apple Watch étant limité en taille (38 mm et 42 mm, pour rappel dans notre article suivant), Apple a dû faire des choix importants en ce qui concerne les apps qu’elle met de l’avant depuis un moment sur son site Web.

Apple-Watch-American-AirlinesCelles-ci sont spécifiquement conçues pour Apple Watch et visent à présenter les prouesses technique de sa montre intelligente qu’elle espère vendre un grand nombre (lire Apple Watch: les apps se mettent à jour).

Si au niveau du classement, l’Apple Store est déjà un casse-tête avec son foisonnement de millions d’apps qu’on retrouve pèle-mêle, la nouvelle catégorie Apple Watch  devrait permettre, au contraire, de prendre un tout nouveau départ pour y voir plus clair.

Mais Apple a toujours eu l’habitude d’orienter ce qu’il était permis de faire ou de ne pas faire, en soumettant des directives (parfois ambiguës, il faut le reconnaître) aux développeurs.

Apple-Watch-Nike

C’est ainsi qu’il faut comprendre l’ouverture des plateformes de développement de l’Apple Watch en deux temps: d’abord aux développeurs qui se sont taillé une réputation sur mesure sur l’App Store avec des apps vedettes qui nous sont familières et, plus récemment, aux « autres » développeurs.

Les apps vedettes bénéficient d’ores et déjà de toute l’attention requise, avec une page dédiée qui contribuera à plébisciter davantage leur succès.

Apple Watch et apps pour tous les goûts

L’Apple Watch sans les apps qui l’accompagnent est un gadget dont la concurrence aura tantôt fait d’imiter la  forme mais probablement aussi la mécanique.

Apple le sait très bien.

C’est pourquoi elle travaille depuis de nombreuses années à peaufiner un écosystème que la concurrence a véritablement du mal à imiter, tant la dépendance entre ses produits et ses normes de sécurité sont élevées.

Les développeurs qui choisissent la plateforme iOS ont aussi des choix difficiles à faire, afin de ne pas rendre redondantes les fonctionnalités disponibles sur Mac, iPhone, iPad et maintenant Apple Watch!

Ils ont également dû faire preuve de créativité, afin d’utiliser au mieux les capacités de l’Apple Watch.

Des gestuelles variées et à (ré)apprendre

Apple-Watch-pression

Il y a eu l’iPod premier et son système de mollette. Maintenant, il y a Apple Watch et sa couronne digitale (Digital Crown) et son système de pressions légères et pressions soutenues.

Parmi les trop nombreuses gestuelles de l’Apple Watch, on peut:

  • faire défiler et zoomer sur les apps
  • appuyer sur la couronne pour revenir à l’écran principal
  • maintenir cette dernière et énoncer une commande audio à l’aide de Siri
  • double-cliquer pour changer le format de l’heure
  • triple-cliquer pour accéder aux fonctionnalités
  • cliquer une fois pour faire défiler sa liste de contacts favoris, dessiner un croquis, lancer un appel etc.
  • faire une double pression sur la couronne digitale pour lancer le paiement Apple Pay
  • scanner des billets de voyage grâce à l’intégration de Passbook en utilisant son Apple Watch

Apple WatchKit

Les journalistes qui ont pu accéder à Apple Watch, notamment ceux du Figaro se disent toutefois «dubitatifs» en raison du temps passé pour l’apprivoiser.

Il faudra plusieurs heures d’expérimentation au nouvel utilisateur pour parvenir sans explication à personnaliser son cadran, à envoyer un crayonné sur l’écran à un ami (des dessins tracés du bout des doigts) ou encore à se fixer des objectifs dans les fonctions sportives.

Nous sommes loin de la simplicité volontaire à laquelle Apple nous a habitués, semble-t-il; mais il s’agit là d’un avis personnel de journalistes (lire notre article Apple Watch à l’heure des comptes). Et le rôle des apps sous Apple Watch sera justement de simplifier ce processus.

Apple-Watch-apps

Des apps très spécialisées

Apple a lancé une toute nouvelle gamme de produits avec l’Apple Watch qui exige de nouvelles fonctionnalités, inédites et originales.

Pour Wunderlist, le designer en chef Ben Lehnert explique, dans un article informatif et de référence, que l’entreprise a dû faire elle aussi des choix cruciaux.

«À un stade très tôt, nous avons décidé que Wunderlist pour Apple Watch ne devait pas essayer de reproduire tout ce que vous pouvez déjà faire sur votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur de bureau. Au lieu de cela, nous voulions  que chaque interaction avec Wunderlist sur la montre intelligente puisse être pour être hyperpertinente et personnalisée»

 

Wunderlist Apple WatchL’équipe chargée de la conception de l’app pour Apple Watch a ainsi créé plus de 10 concepts de design différents pour tester ce que les tailles de police, la mise en page et les interactions seraient au mieux.

Il faut également prendre en compte l’autonomie d’une montre exigeante qui devrait tenir, selon les dires de Tim Cook, 18h d’utilisation (lire notre article Apple Watch autonomie de 18h)

6Wunderkinder s’est également penché sur cet aspect de l’autonomie de la batterie de l’Apple Watch.

«Chaque pixel qui n’est pas noir utilise l’énergie de la batterie. Donc, pour la conception de l’interface de Wunderlist sur Apple Watch, nous avons décidé de concevoir la majorité de l’interface sous forme de texte blanc sur fond noir, en mettant en évidence des informations importantes telles que les dates et l’échéance des rappels en bleu

Le New York Times y va également avec une app minimaliste qui sélectionne des bribes d’actualité et vous les présentent sous forme de simples phrases sélectives.

NY-Times-Apple-Watch

Il faudra ensuite récupérer le reste de l’actualité sur votre iPhone, votre iPad ou votre Mac via Handoff.

Des équipes dédiées seront là aussi consacrées à la rédaction de ce qu’on appelle déjà aux États-Unis le One Sentence Story (histoire en une phrase) qui pourrait devenir avec la force du nombre et la réputation du groupe…un nouveau style d’information (sélective!) journalistique!

Même son de cloche chez Salesforce, l’une des toutes premières apps à avoir été révélée pour Apple Watch par TechCrunch.

L’app Salesforce1 a pour but de présenter une information analytique contextualisée.

Salesforce-Apple-Watch

Des alertes en temps réel seront envoyées, de sorte de ne pas manquer les offres importantes et les contrats à proximité, ainsi qu’un suivi des objectifs principaux et leur mesure. Salesforces1 mise également sur une utilisation et un partage de données entre employés d’une même entreprise.

Evernote app pour Apple Watch aussi pourra vous surprendre, avec une adaptation de son texte pour l’écran de Apple Watch.

Dans une interview recueillie par FastCo, la VP des produits mobiles Jamie Hull s’épanche.

Evernote Apple Watch app

L’application Evernote dispose de trois différentes interactions classifiées par priorité afin de retenir l’attention sur un très petit écran. En utilisant une iconographie colorée comme un bouton vert foncé pour ajouter une nouvelle note, Evernote pour Apple Watch peut communique intuitivement sur les boutons à activer sans avoir à gaspiller les pixels de l’étiquette.

«Le guide de développement de l’Apple Watch requiert par exemple que les interactions durent 30 secondes à l’écran, ce qui, à notre avis, est trop long»

dit Mme Hull. Cela ne devrait durer que 3 à 5 secondes selon elle. Et son expérience en développement d’apps pour la Pebble Time et Android Wear parlent à ce stade.

On le voit avec ces quelques exemples, l’Apple Watch fera une utilisation extensive des notifications, qu’il vous faudra maintenant apprendre à maîtriser au poignet!

Nous vous recommandons:

Apple Watch la folie des grandeurs?!

Apple Watch: tout ce qu’il vous faut savoir

Apple Watch, Apple Car et superhéros pour Steve Woz!