Le co-fondateur d’Apple, Steve Wozniak, n’est jamais avare de commentaires. Surtout pas lorsqu’on lui demande son avis sur l’entreprise  qu’il affectionne plus que tout!

Dans une entrevue exclusive accordée  à l’Australien Financial Review à qui il s’est adressé depuis les États-Unis (et où il a, semble-t-il, obtenu la résidence permanente), Steve Wozniak se laisse aller à nouveau, comme il l’avait fait lors de son passage inédit à Montréal (entrevue mythique avec Steve Wozniak) sur le futur d’Apple.

Celui qui aimerait bien qu’Apple se lance officiellement sur les traces de la voiture électronique et connectée de style Tesla répond à des questions fort intéressantes.

Apple-Carplay-iPhone

Par rapport aux rumeurs voulant qu’Apple soit entrain de développer (en secret?!) une voiture intelligente, il répond:

«Je ne sais pas si Apple le fait, ou s’ils sont juste entrain de travailleur sur leurs applications CarPlay pour le tableau de bord de votre voiture, mais il se pourrait qu’ils embauchent un grand nombre de personnes vraiment capables de construire un tel véhicule.»

Lance -t-il.

Mais à la question que nous avons tous sur les lèvres et qui concerne l’Apple Watch (Apple Watch tout ce qu’il vous faut savoir), il répond franchement. Et ses réponses feront certainement sourire plus d’un Mac Aficionados!

Non, Steve Wozniak n’achètera pas l’Apple Watch Edition à 18.000€, c’est chose certaine!

Apple Watch : une question de prestige personnel pour Woz

Apple-Watch-sport-prix

Pour le pragmatique informaticien (qui apparaît souvent aux conférences, chaussé de baskets, et c’est là un indice qui compte!), son choix se portera certainement sur l’Apple Watch Sport. La raison est simple:

«Si vous achetez ceux (les modèles d’Apple Watch) qui sont vraiment à prix élevé, ceux qui ont des bijoux, alors vous n’achetez sûrement pas une montre intelligente bourrée d’un tas d’applications Comme pour une montre Rolex, vous l’achetez pour le prestige et l’étiquette qui représentent ce que vous êtes.»

 

Et d’ajouter:

«Le fait est  que la différence entre une montre (Apple Watch) à 10.000$ et une autre à 17.000$ est uniquement le bracelet, et pour un ingénieur comme moi, je n’habite pas dans ce monde, ce n’est pas mon monde.»

Apple-Watch-bracelet-prix
Vous l’aurez compris. Steve Wozniak fait ainsi écho direct avec notre article Apple Watch à l’heure des comptes dans lequel nous affirmions qu’une Apple Watch à 350$ ou celle à 17.000$ avaient strictement les mêmes fonctionnalités mais renvoyaient à des «classes sociales d’individus différents»
Bien entendu, il n’est ici nullement question de décourager ceux et celles qui en ont les moyens de passer la main dans le portefeuille!
Et de renchérir:

«Je ne vais tout simplement pas l’acheter pour l’amour des bijoux, à moins que je ne veuille la porter avec moi en permanence et que je vais utiliser chaque jour continuellement comme une partie intégrante de ma vie».

Dit-il.
Apple-Watch-or

« Alors simplement il se pourrait que je considère porter attention à la version plus agréable avec des bijoux.« 

Apple-Watch-or-rose
L’Apple Watch, pour rappel, se déclinera en 18 modèles, avec des prix variant pour:
-Apple Watch Sport: 399 à 449 euros
-Apple Watch Classique: 649 euros à 1249 euros
-Apple Watch Edition avec boîtier en or de 18 carats à partir de 11.000 euros
 Apple-Watch-sport
Pour en découvrir davantage sur l’Apple Watch, nous vous référons à nos articles suivants:

 Steve Wozniak à propos de l’intelligence artificielle

Irobot
Interrogé sur son pressentiment quant au développement de l’intelligence artificielle, Steve Wozniak a cependant avoué qu’il a commençait à nourrir des  pressentiments contradictoires quant à la sophistication croissante de l’intelligence artificielle, tout en soutenant l’idée de pouvoir continuer à repousser les limites de ce que la technologie peut faire aujourd’hui.

«Les ordinateurs vont prendre le relais sur l’homme, c’est certain »,

a déclaré M. Wozniak, avouant qu’il avait longtemps rejeté les idées d’écrivains tels que  Raymond Kurzweil, qui ont mis en garde contre le fait que la croissance rapide de la technologie se traduirait par l’intelligence artificielle (IA) qui supplantera l’entendement et les capacités humaines d’ici les 30 prochaines années.
Apple-Watch-iRobot
Cependant M. Wozniak a déclaré qu’il était venu à reconnaître que les prédictions se réalisaient et qu’au moment où l’informatique pourrait imiter le degré  de conscience humaine, cela deviendrait une réalité dangereuse.

«Comme l’ont prédit certaines personnes dont Stephen Hawking et Elon Musk, je suis d’accord avec le fait que l’avenir est effrayant et de très mauvais augure pour les gens. Si nous construisons ces dispositifs pour prendront soin de tout à notre place, finalement, ils penseront plus plus vite que nous et se débarrasseront des êtres humains lents afin de faire fonctionner les entreprises de manière plus productive»

a-t-il déclaré lors de cette entrevue. De quoi frissonner… Des super-robots à la place de nos superhéros traditionnels.
M. Wozniak dit alors que cette résultante négative pourrait être arrêtée avec la fin de la Loi de Moore selon laquelle la puissance du processeur d’un ordinateur double tous les deux ans.
 Mac Pro Processeur
Ainsi, au fur et à mesure que l’intelligence artificielle et les progrès informatiques croissent, il en va de même pour les efforts de miniaturisation. La loi de Moore suggère en ce sens qu’à l’échéance de 2020, la miniaturisation des processeurs d’ordinateurs aura atteint le stade… de l’atome!
Donc à moins que les scientifiques n’arrivent à contrôler des objets au niveau sub-atomique, en développant des ordinateurs quantiques, l’humanité sera encore protégée contre cette augmentation perpétuelle des capacités de  puissance de calcul des ordinateurs.
Apple-processeur-A8

«Pour tout le temps passé à travailler sur l’informatique quantique, ils n’ont encore vraiment rien démontré qui puisse être utile pour les choses dont nous avons besoin les chercheurs peuvent faire des prédictions, mais ils n’ont pas encore été en mesure d’aller au-delà de trois qubits (quantiques)»

Se veut-il rassurant.

«J’espère qu’on y arrivera et nous devons poursuivre en ce sens car il s’agit d’exploration scientifique»

dit il.

«Mais en finalité, nous pourrions concevoir des êtres au dessus de nous»