Apple RED: journée mondiale de lutte contre le SIDA… ou presque!

Red Africa Mac Aficionados

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA ce 1er décembre 2014, Apple entend faire sa part face à un fléau qui touche chaque année des centaines de milliers de personnes, notamment des femmes et des enfants, majoritairement en Afrique.

L’entreprise de Cupertino n’a  pourtant pas perdu de temps cette année, puisqu’elle s’y est pris deux semaines à l’avance, décidée à bien faire savoir qu’elle supporte cette cause qui lui est chère, notamment pour son CEO.

Le SIDA, s’il a longtemps été considéré

comme une maladie taboue en raison de son mode de transmission et des personnes qu’il fauchait, est aujourd’hui une maladie qui se soigne et qui, semble-t-il, a un remède pourtant bien simple…

Du moins, les révélations que Mac Aficionados s’apprête à faire risquent de faire grincer des dents plus d’un…

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’organisme des Nations-Unies chef de file dans la prise en charge et la gestion des maladies infectieuses- qui s’occupe de fixer des normes et des critères et de définir des politiques communes-, le SIDA a fait plus de 36 millions de morts à ce jour (soit presque l’équivalent de la population du Canada tout entier) et la maladie sévit majoritairement en Afrique subsaharienne où près de 70% sont déclarés.

africa-red-apple

Face à un tel fléau, comment ne pas sentir le sentiment d’urgence et avoir envie d’aider, coûte que coûte, d’une manière ou d’une autre?

Pour Apple, convaincre n’est pas ce qu’il y a de plus difficile.

Elle qui est à l’origine des grands bouleversements de consommation est suivie de près sur la planète, après chaque mouvement initié.

Ses coups d’éclat dans le domaine sont remarqués, notamment avec le dévoilement du Mac Pro rouge vif de Jony Ive, vendu aux enchères pour 977.000$

apple-mac-pro-red

Tim Cook l’a martelé à plusieurs reprises: il faudra compter avec Apple dans l’industrie de la santé et des vêtements technologiques.

Il n’y a qu’à ouvrir son iPhone et lancer l’application Santé (Health) pour s’en convaincre. On vise à centraliser «l’information (…) sur un écran qui dresse un portrait clair et actualisé de votre état.»

apple-health-sante-app

L’Apple Watch représente le premier pas vers un système de contrôle plus global, avec sa multitude de senseurs qui viendront se coller à votre peau pour mieux l’y observer et l’analyser et se fondre à l’écosystème d’iOS d’Apple.

Mais revenons-en à l’initiative de la pomme qui vire au rouge pour la cause.

nike-red-drogba-bono

Si Apple n’est pas étrangère à la cause du VIH SIDA et qu’elle perpétue la tradition depuis 2006, notamment avec l’initiative RED fondée par Bono en  2006,  cette année aura été faste: 25 développeurs à succès ont été sélectionnés pour se joindre à l’initiative.

apps-for-red1

La plupart d’entre eux développent des apps figurant dans le haut du classement de l’App Store et qui  jouissent d’une très grande popularité.

On compte Nike, Angry Birds, Clash of Titans, Clear 2, Détestable Moi, Djay 2, Farmville, Fifa 2015, Monument Valley ou encore Les Sims.

nike-red-project

Ces 25 développeurs ont tous bonifié leurs apps avec des achats in-app dont le principe consiste à offrir du contenu additionnel, souvent symbolisé par la dominante de la couleur rouge, tandis que 100% des fonds ainsi collectés seront reversés au partenaire RED dans le cadre de la lutte contre le SIDA.

apple-red-mac-aficionados1

apple-heads-up

Avec GarageBand, Apple propose pour un temps limité via un achat in-app le téléchargement de contenu exclusif, notamment des bandes sonores et des instruments additionnels.

Djay 2 quant à lui est bonifié avec un pack exclusif de 12 sons nouveaux et le rouge traditionnel du label (RED).

djay-2-red-mac-aficionados

Pour l’app de prise de notes Clear (lire notre article sur les meilleures alternatives aux apps natives d’Apple), une nouvelle interface entièrement rouge est à débloquer.

apple-red-clear

Mais seulement voilà: pour un observateur externe sans complaisance, l’initiative d’Apple est clairement un coup de marketing (de génie!) visant à marquer les esprits au fer rouge,-couleur du sang et synonyme de passion et d’engagement-et d’écouler un stock de produits savamment triés sur le volet.

apple-iphone-6-plus-red

Et la question qui fâche est la suivante:

où va tout l’argent récolté pour la cause du SIDA avec la vente de ces produits?

Pour les apps, nous y avons répondu. En ce qui concerne les produits RED d’Apple, la réponse semble plus compliquée et celle-ci se contente d’une petite phrase sur son site:

apple-vitale

Lorsque vous optez pour un produit (PRODUCT)RED, Apple remet une partie du prix d’achat au Fonds mondial de lutte contre le SIDA en Afrique.

Une partie du prix d’achat...

Étonnant comme phrase, surtout quand on sait qu’Apple est maîtresse dans l’art de bien communiquer (relire notre article sur l’art du MARKET-in d’Apple).

apple-env

Quand on parle d’engagement,  l’environnement est clairement un secteur où Apple ne lésine pas, surtout sur les moyens, pour expliquer les tenants et les aboutissants de ses politiques éco-énergétiques (relire notre article sur Apple et l’environnement):

apple-consommation

apple-responsabilites-fournisseurs

Mais aussi en proposant un découpage très clair sur les:

apple-fournisseurs

Sur la forme, personne non plus ne doutera de son engagement, surtout depuis qu’elle s’est offert les services de Mme Lisa Jackson, l’ancienne administratrice de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis de l’administration Obama.

apple-connected

Dans le secteur de l’éducation, ses efforts sont depuis longtemps connus (lire notre article Apple 911) et elle défend notamment l’éducation pour les plus démunis avec son initiative Apple ConnectED aux États-Unis, avec là encore des statistiques convaincantes.

apple-education-usa

Alors pourquoi faut-il toujours voir du rouge, et surtout, crier au coup de marketing? À moins que…

Pour la cause du VIH SIDA, Apple affirme avoir contribué à hauteur de plus de 250 millions de $, «dont plus de 70 millions provenaient de la vente de produits Apple», bien qu’elle ne soit pas identifiée comme une entreprise à vocation philanthropique. Ce qui est fort louable.

il faudra pourtant se contenter pour les explications d’une page de produits destinés à acheter essentiellement les produits de la marque (l’urgence d’agir!)  et d’un lien menant vers la page de l’organisme RED, du Fonds de lutte contre le SIDA.

apple-achat-red

Mais se pourrait-il que la cause du VIH SIDA ne nécessite pas autant d’argent qu’il n’y paraît et l’ensemble du prix d’achat qu’on paye lorsqu’on choisit collectivement de soutenir les produits RED d’Apple?…

Luc Antoine Montagnier est le professeur biologiste virologue français, co-lauréat du prix Nobel de physiologie et de médecine à qui l’on doit la découverte du VIH, le virus responsable du SIDA en 1983.

Nous présumons donc qu’il sait donc de quoi il parle, surtout quand il affirme dans une interview vidéo de 4 minutes qu’il ne croit pas aux rétroviraux. À regarder absolument.

Selon ses propos, les entreprises pharmaceutiques sont bien trop préoccupées à rentabiliser leurs recherches, plutôt qu’à concevoir des vaccins, le «mot magique», qui guériraient de cette maladie.

Le professeur Luc Montagnier affirme que si le VIH infecte les populations subsahariennes, les causes sont simples:

  • Elles n’ont pas accès à une alimentation équilibrée et sont dans un stress oxydatif
  • Elles n’ont pas accès à une hygiène de vie pour combattre les autres types d’infection
  • Les rétroviraux affaiblissent leur système immunitaire…

Vous avez bien lu, Mac Aficionados.

Selon les propos de celui qui a contribué à découvrir le virus du SIDA, les remèdes existent bel et bien et même s’ils ne sont pas spectaculaires, leur simplicité d’application peut permettre de réduire l’épidémie au niveau des pays occidentaux et de se débarrasser, en quelques semaines, du virus.

apple-red-initiative

Mais les efforts ne sont pas mis dans la bonne direction depuis vingt ans: la nutrition.

Cela passe par une alimentation qui favorise la consommation d’éléments naturellement riches en antioxydants, une meilleure hygiène de vie et sexuelle (plutôt que la prise des antirétroviraux qui affaiblissent le système immunitaire) en ralentissant la prolifération du virus dans les organismes infectés et en le vainquant.

Et de conclure en une phrase cinglante: la nutrition, ce n’est pas rentable!

Merci de partager cet article!

Liens de téléchargement:

Apple RED produits

OMS et le VIH SIDA

Vidéo SIDA, la vérité-Interview du professeur Luc Montagnier

Youtube Join RED

Programme RED

Achats produits RED

Dons Apple RED