La hache de guerre entre Microsoft et Apple est enterrée! Enfin, tout semble croire…

S’il est vrai que le succès d’Apple sous Steve Jobs (relisez notre lettre à Steve) s’est toujours construit en prenant pour ennemi juré Microsoft, la nouvelle ère du «cloud computing» (ou informatique dans les nuages) semble ramener tous les grands joueurs de l’informatique vers de meilleurs sentiments, et délaisser de manière pragmatique les querelles sempiternelles.

Steve Jobs s’était exprimé dans le passé sur les différences fondamentales avec l’entreprise Microsoft de Bill Gates, allant jusqu’à dire:

«Le seul problème avec Microsoft c’est qu’ils n’ont pas de goût. Je veux dire qu’ils n’en n’ont même pas du tout. Et je ne le dis pas à la légère, j’abonde dans le sens qu’ils n’ont aucune idée originale et qu’ils n’apportent aucune culture dans leurs produits.»

«The only problem with Microsoft is they just have no taste. They have absolutely no taste. And I don’t mean that in a small way, I mean that in a big way, in the sense that they don’t think of original ideas, and they don’t bring much culture into their products.»

steve-jobs-vs-bill-gates-1985

 

Il semblerait que l’entrée en fonction du nouveau CEO de Microsoft, Satya Nadella et les décisions qu’il prend auraient été plus populaires auprès de Steve Jobs que ne l’étaient celles de l’ancien chef de file, Steve Ballmer.

Satya Nadella, lui qui  avoue n’utiliser que très rarement Twitter a pourtant annoncé avec un brin d’ironie et un air de triomphe que le vendredi, jour de sortie des suites Office,  était un jour «productif» pour les possesseurs d’iPad, compte tenu du classement réservé à la suite Office en pôle position sur l’App Store.

Microsoft-office-ipad-satya

Seulement voilà: cela fait maintenant 4 ans que l’iPad existe, que la course aux tablettes en tant qu’outils de production est lancée et que Microsoft s’est toujours refusée à reconnaître la tablette d’Apple comme la dominante du marché.

Elle a investi des milliards de dollars en campagnes (diffamatoires?!) pour revenir à de meilleurs sentiments, semble-t-il. Les temps changent et les ennemis d’hier pourraient-ils devenir les meilleurs amis de demain?

S’il est vrai qu’Android de Google se partageait les 62% du marché dès 2013, comment se fait-il que Microsoft ait choisie de commercialiser une version d’Office sur iPad aussi complète (sinon plus…) que sur sa propre tablette, la Surface Pro comme le fait brillamment reconnaître Apple Insider?

Il semble bien que l’on rêve sur Microsoft…et que l’on réalise plus ses rêves sur Apple…contrairement aux publicités de…Microsoft

microsoft-reve

Nadella le sait: à ne pas apprendre des erreurs du passé, cela finit par coûter cher à son entreprise.

Celui qui a travaillé pendant 22 ans chez Microsoft et qui a été le responsable du virage vers les services Cloud et Entreprise tout en assurant la transformation de Windows Live Search en Bing sait qu’il faut être précisément où les nouveaux utilisateurs sont, c’est-à-dire chez la concurrence: Apple.

satya-nadella-mac-aficionados

S’il est vrai que Microsoft a raté l’opportunité du mobile et qu’il lutte encore à rattraper le wagon avec Windows 8 et les téléphones Windows, la volonté de centraliser ses services sous une même bannière se dessine clairement: SkyDrive et Xbox Live en sont des exemples concrets.

Quant à Office 365 et sa suite Powerpoint, Excel et Word, il jouera dans la cour des grands d’iCloud et son système intégré qui comprend Keynote, Numbers et Pages.

Word, Excel, Powerpoint: le meilleur de Microsoft chez Apple

Microsoft Word Office 365 iPad

L’adoption de l’App Store par Microsoft consacre la victoire certaine du modèle d’Apple.

Cette plateforme, critiquée dès ses débuts parce qu’elle «récupérait» 30% des marges de profit directement dans la poche des développeurs a pourtant fait ses preuves: 10 milliards de dollars d’achats en 2013 pour les consommateurs, des centaines de millions d’apps pour iPhone, plus de 500.000 apps pour iPad et une variété de 24 catégories croissantes allant des journaux aux magazines, en passant par l’accès à des jeux inédits, des nouvelles sur le sport, l’actualité, le business, la santé, le jeux éducatifs pour enfants.

Nadella le sait très bien: il est difficile aujourd’hui de rivaliser avec un tel mastodonte, alors pourquoi ne pas (enfin?!) bénéficier d’une telle popularité, surtout quand on est aussi fameux que Microsoft?

La réponse est immédiate dans le classement du TOP 10, des meilleures apps, avec sa suite Word, Excel, Powerpoint et OneNote. Rappelons qu’Apple récupère également 30% de bénéfices sur ces suites au modèle du freemium qui consiste à offrir du contenu gratuitement et à vendre des achats in-apps.

Un partenariat gratuit et ju(teux?)dicieux

Dans son premier e-mail aux employés de Microsoft, Nadella leur confie que selon lui, la prochaine décennie sera marquée par une relation intrinsèque et omniprésente du croisement entre les logiciels (software) et le matériel informatique (hardware) tandis qu’on assistera à leur coévolution. Le tout étant rendu possible par un accroissement du nombre d’appareils connectés, des capacités de cloud computing incroyables.

Word Office 365 iPad

Word iPad Mac Aficionados

Celui qui a une soif insatiable pour les livres (il avoue en acheter beaucoup plus qu’il ne peut en lire) a également l’aval de son mentor, Bill Gates, qui aimerait renverser la vapeur en la faveur de son entreprise dans cette ère du numérique tout azimuts!

Avec son entrée sur l’App Store, Microsoft n’entend pas bouleverser les règles du jeu, mais s’y soumettre. C’est pourquoi elle propose gratuitement la version d’Office 365 pour iPad avec ses logiciels Word, Excel et Powerpoint.

Word pour iPad

 

Si certains utilisateurs ont manifesté leur grogne, Adobe a fait le pari du numérique en éliminant les versions physiques de ses logiciels Photoshop et l’a gagné en moins d’un an: les abonnements récurrents sont une manne financière indiscutable qui supplante peu à peu la vente traditionnelle des logiciels physiques.

 

Office 365 gratuit…ou à moindres frais!

Pour Microsoft, le choix du modèle du freemium lui permet, entre autres, de recueillir des tendances et données sur l’utilisation de ses logiciels, d’expérimenter les fonctionnalités et de corriger le tir. Pour répondre aux questions des lecteurs de Mac Aficionados, avec la version Office 365 pour iPad, on peut consulter gratuitement des documents en les transférant dans l’interface de Microsoft.

Il faudra cependant mettre la main à la poche pour pouvoir les éditer. Microsoft vous donne la possibilité de tester gratuitement pendant 30 jours l’ensemble des fonctionnalités d’Office 365 en vous inscrivant avec votre compte OneDriveil s’agit de votre compte Hotmail converti en compte Outlook par Microsoft.

Pour se faire, rendez-vous sur cette page et connectez-vous.

N’oubliez pas d’annuler votre abonnement avant le renouvellement automatique, au risque d’avoir à défraye ≅ 10$ automatiquement chaque mois après la version d’essai). Les formules d’abonnements proposés varient entre 100$ et 519$ par an (hors App Store), avec un renouvellement chaque année.

La formule Famille Premium donne par exemple droit à un maximum de 5 licences pour tablettes et 5 licences utilisables sur des Mac ou des PC. Pour un aperçu exhaustif des tarifs ainsi qu’une comparaison des différents forfaits, consultez ce lien.

Les tarifs débutent à partir de 99$ CAD et en cliquant sur l’image suivante vous serez redirigé vers les prix en €.

forfaits-office-365

Les étudiants et les enseignants (et lecteurs de Mac Aficionados) se réjouiront d’apprendre qu’une formule réduite (baptisée Office 365 Université) permet d’utiliser Office 365 pendant 4 ans à un prix difficilement battable.

Elle est indiquée, bien que n’étant pas mise en évidence, compte tenu de son prix…

Si elle n’est pas mise de l’avant, c’est certainement en raison de son tarif: 79$. Nous vous en faisons cadeau en vous invitant à vous inscrire via ce lien pour le Canada et celui-ci pour l’Europe. Elle permet d’utiliser Office 365 Université avec la suite Word, Excel et Powerpoint sur 2 PC ou Mac et un maximum de 2 appareils mobiles ainsi que 20Go de stockage en ligne OneDrive.

Les enseignants gagneraient pour leur part à découvrir Office 365 Éducation au Canada qui est également accessible en Europe.

Il circule aussi sur Internet qu’il est possible de dépasser la limite physique imposée par Microsoft qui permet d’utiliser Office 365 sur un maximum de 5 iPad. Pour contourner cette limite, il suffit de disposer d’un abonnement à Office 365 et de s’identifier sur un 6ème, 7ème ou 8ème iPad ou iPhone, bien que l’écran soit moins convivial pour des modifications…

Après votre déconnexion, si un autre utilisateur entre un identifiant sans bénéficier d’un abonnement payant, il sera cependant en mesure d’activer le service d’édition de Word, Keynote et Powerpoint sur lesdits iPad.

Bien entendu, cette pratique est défendue par Microsoft qui compte sur la bonne foi des utilisateurs et pourrait suspendre à sa guise l’abonnement des fautifs…à moins que…

Si vous vous armez de patience, une version à ≅ 80$ devrait être annoncée d’ici quelques semaines, appelée Office 365 Personnel avec:

  • 20 Go de stockage en ligne OneDrive supplémentaires
  • 1 heure d’appel par mois sur téléphones fixes et mobiles à l’international via Skype

« Le prix de l’abonnement sera de 69€/an et 7€/mois, soit une réduction de 18% pour un engagement d’un an », annonce faite sur le blog de Microsoft.

Word Excel Powerpoint iPad

D’ici là, retenez les conseils de Nadella: «les opportunités pour Microsoft sont vastes, mais pour les saisir, il faudra focaliser notre attention, agir rapidement et continuer à nous transformer. Une grande partie de mon travail consiste à accélérer notre capacité à apporter des produits innovants à nos consommateurs, plus rapidement».

On pourrait presque s’y méprendre avec les propos d’un certain…Steve Jobs!

Quant à notre évaluation de la suite Office 365 pour iPad, elle est simplement excellente.

Mais ça, ce sera l’objet d’un autre article…

Mac Aficionados vous recommande aussi:

iOS 9 comment bien l’installer sur iPhone et iPad

Office 2016 pour Mac et PC: la formule sans abonnement enfin disponible

Office 2016 pour Mac astuces et nouveautés

Apple Watch Microsoft dévoile Outlook et met à jour Wunderlist

Santé et recherche Apple sur les traces de Microsoft?

Move to iOS Apple séduit les utilisateurs Android

iPad Pro un nouveau clavier intelligent pour novembre