Nous vivons à une époque de faste technologique sans précédent: les nouveautés se suivent à un rythme endiablé et durent le temps d’une promotion puis «Poufff», évanouies dans la nature.

Les opérateurs de téléphonie cellulaire quant à eux jouent d’une rude concurrence pour pouvoir obtenir vos faveurs. Avec le succès immense de l’iPhone 5s récemment lancé par Apple, il y a fort à parier que la plupart des Mac Aficionados ont tenté de renégocier leur entente de téléphonie mobile pour jouir des juteuses offres.

Que vous soyez au Canada, en France ou n’importe où ailleurs dans le monde, les conseils de Mac Aficionados devraient vous aider à obtenir le meilleur rapport qualité/prix pour le produit/service que vous désirez, qu’il s’agisse de rajouter des options de données «DATA» à votre contrat, échanger votre iPhone 5 contre le iPhone 5s ou purement changer de fournisseur.

Cet article vous apprendra les  rudiments d’une négociation efficace ou comment obtenir (presque!) tout ce que vous désirez, au meilleur prix!

Négocier, c’est une seconde nature!

La plupart d’entre nous ne nous en rendons pas compte, mais nous passons notre temps à négocier: qu’il s’agisse de convaincre nos beaux-parents de garder nos enfants le temps d’un week-end, d’essayer d’obtenir une réduction sur un voyage en classe affaire ou encore d’obtenir une promotion salariale, la négociation fait partie de notre univers quotidien.

Mais qu’on se le dise:  la négociation n’est pas une affaire de «professionnels», elle est accessible à tout le monde, pour aussi peu qu’on respecte quelques règles élémentaires et techniques de base.

Negociation iPhone 5s

Préparez-vous à changer votre monde

Les bons négociatieurs sont ceux qui savent s’y prendre.

Par là, entendez des personnes qui ont de l’expérience avec la négociation et qui le font sur une base quotidienne, tout en ayant été préalablement préparés.

Négocier consiste autant à se préparer qu’à conclure une entente. Lorsqu’on parle, par exemple, de la négociation d’un contrat de téléphonie cellulaire, suivez ces indications qui vous serviront de guide.

  • Faites vos devoirs, préparez-vous!: la négociation suppose une disposition mentale, mais surtout une excellente préparation. Pour cela, informez-vous le plus possible sur l’objet de votre négociation.

Quand on veut obtenir le meilleur contrat de téléphonie cellulaire, il faut, par exemple, commencer à faire un inventaire de la plupart des contrats accessibles sur un marché, à une date donnée.

Une recherche Google vous permet par exemple de connaître le prix moyen qu’on paye généralement au Canada (à Montréal) pour un forfait de base avec un iPhone 5s. La dernière étude du CRTC révèle que les Canadiens payent en moyenne 67$ leur facture de téléphonie cellulaire en 2013, contre 61$ en 2012, tandis que 185$ du budget familial est alloué aux dépenses mensuelles de services de communication ( cablodiffusion, Internet et ligne téléphonique).

Avec ces informations de base, vous saurez sur quoi négocier un forfait. La règle de base à retenir: en négociation, le plus vous en savez, le mieux positionné vous serez.

Ne dit-on pas que «le savoir, c’est le pouvoir!» ?!

CRTC services communication Canada 2013

  • Entraînez-vous: la clé du succès se trouve toujours dans la préparation, mais aussi l’entraînement, à l’instar des plus grands sportifs de haut niveau.

S’entraîner en négociation signifie apprendre à gérer son stress et apprendre à s’exprimer. Faites le au quotidien pour de petites choses avec votre entourage.

Si votre objectif est d’acquérir un iPhone 5s de votre choix avec le meilleur contrat à la carte, ne perdez pas de vue l’objectif final et entraînez-vous mentalement à converser à ce propos avec votre interlocuteur(rice). N’hésitez surtout pas à obtenir du feedback de vos proches.

  • Restez calme, ne paniquez pas!

En négociation comme dans la vie de tous les jours, la panique fait perdre ses moyens.

Et lorsqu’on parle de négociation, on oublie souvent qu’il ne s’agit pas d’un débat ou d’une discussion mais d’une argumentation détaillée et claire. Un débat ne vous mène nulle part: il vous fait perdre votre sang-froid et fait perdre le temps de votre interlocuteur.

Une fois que les émotions nous envahissent, nous nous replions sur nous-mêmes et avons tendance à être sur la défensive. Dans ce cas, comment convaincre quelqu’un en phase avec sa tranquillité et sûr de ses moyens?

Restez calme et détendu. Soyez simple dans votre discours et concainquant.

Évitez de donner trop de détails vaseux et allez droit au but. Négocier ne consiste pas à gagner ou à perdre (la face), il s’agit d’obtenir la meilleure entente possible dans la meilleure situation, autant pour nous que la partie qui est en face.

Plutôt que de vous énerver au téléphone pour avoir attendu 45 minutes qu’on daigne vous répondre (comme les 1000 autres clients qui attendent probablement à l’autre bout du fil!), pourquoi ne pas montrer à votre interlocuteur que ce temps d’attente, bien qu’il ait été long (et vous avez le droit de le mentionner) vous a convaincu de donner suite à votre démarcher: passer à la concurrence dont le délai d’attente est inférieur, répond rapidement aux besoins de leurs clients et propose d’ailleurs des forfaits dont vous aimeriez discuter.

Ne soyez pas surpris si votre interlocuteur, au bout du fil, vous mentionne le numéro du «service loyauté» (parfois appelé service de rétention client)  auquel vous pourriez adresser votre requête pour que l’entreprise ne perde pas son précieux client que vous êtes!

En anglais made in Apple, on dit:

Keep calm Mac Aficionados

Coupez la pomme en parts égales…et conservez les pépins!

Une des techniques répandues d’une bonne négociation consiste à savoir «couper le gâteau en parts égales». Ici, puisqu’on mange des pommes, il s’agira d’une tarte aux pommes 😉

Apple Pie

La négociation doit être une pratique gagnant-gagnant, c’est à dire que chaque partie doit y trouver son intérêt. Par exemple, si vous appelez pour mettre fin à votre contrat de téléphonie cellulaire, plutôt que de vous retrouver à payer des frais exorbitants, votre bonne humeur et votre préparation pourraient inciter votre interlocuteur à diminuer vos frais et vous proposer, à la place, un plan de rétention auquel vous n’auriez préalablement pas pensé.

La leçon à retenir: il y a toujours quelque chose à négocier.

Si un opérateur refuse comme mordicus de diminuer vos frais initiaux d’acquisition d’un appareil téléphonique, pourquoi ne pas tenter de négocier sur vos options de données? Si vous utilisez beaucoup votre iPhone 5s et que vous possédez un iPad, peut-être qu’on pourrait vous offrir un forfait combiné de données avec une petite réduction?

À moins qu’au lieu d’obtenir 250 minutes de jour, vous préféreriez en obtenir 500 pour 2$ de plus par mois? Dans tous les cas, si vous vous engagez dans une négociation qui ne semble pas avoir de fin, demandez simplement à la personne «POURQUOI

Pourquoi ne puis-je pas obtenir un plan Max offert à 60$ lorsque cette option était encore proposée il y a moins de 3 mois?

Pourquoi voulez-vous que je paye 10$ de plus quand vous ne m’offrez pas 1Go en supplément? 

La réponse à la question vous ouvrira certainement de nouvelles portes, de nouvelles avenues pour poursuivre votre négociation. Demandez…et on vous répondra!

Trouver le bon forfait

Utilisez la règle du 15-20 pourcent

Qui dit négociation dit souvent prix.

Par prix, nous n’entendons pas «une guerre de prix, mais bien une entente sur le prix». Cette règle s’applique à toute forme de négociation. Dites-vous qu’un opérateur cherchera souvent à vous offrir un forfait qui répond à vos besoins mais qui ne correspondra pas à vos attentes en matière de prix.

Par exemple, la segmentation qui est faite entre les forfaits «Platine», «Or» et «Argent» ou ceux qui sont considérés comme des forfaits «Max» ou «Fûtés» d’un opérateur à l’autre cachent souvent des variantes.

Profitez des promotions offertes et vous constaterez que les prix médians pour un forfait varient souvent de l’ordre de 15 à 20% de temps à autre.

Par conséquent, lorsque vous vous engagez dans une longue période de contrat, assurez-vous que le prix que vous payez aujourd’hui pour un service de deux ans correspond au meilleur rapport qualité/prix que vous cherchez.

On arrive parfois à baisser une facture de téléphonie cellulaire de 5$ par mois, ce qui, en bout de ligne, représente des économies allant parfois de 15 à 20% par an!

Forfait Virgin mai 2013

Taisez-vous! Écoutez!

Si vous souhaitez réellement devenir un maître dans l’art de la négociation, écoutez notre conseil: apprenez à vous taire! Nous oublions souvent que nous avons une bouche…mais surtout deux oreilles!

Nous devrions donc écouter 2X plus que nous ne parlons! Beaucoup d’entre nous l’oublient en négociant. Au téléphone, les longs silences mettent souvent votre interlocuteur dans l’embarras et l’obligent à «meubler le vide des silences» en parlant…

Et il parle de tout: des nouveaux forfaits, des anciennes conditions d’adhésion à un service, des promotions spéciales pour les employés de telle ou telle entreprise, de l’insatisfaction d’un client qui a obtenu un nouveau téléphone à moindres frais…

Bref, vous l’aurez compris, Mac Aficionados: les blancs et les silences, lorsqu’ils sont bien utilisés dans une conversation, vous permettent d’obtenir une information stratégique importante pour proposer une contre-offre.

One more thing!

Le défunt Steve Jobs excellait dans l’art de la négociation et de la persuasion.

Vous souvenez-vous de ses Keynote d’anthologie où il terminait chaque annonce de nouveau produit en nous offrant à la fin un bonus auquel nous ne nous attendions vraiment pas?

Lorsque vous négociez, n’oubliez surtout pas d’obtenir ce petit plus que le vendeur/l’opérateur vous cèdera probablement. Vous commencez une négociation à 80$ pour un forfait ultime pour votre iPhone 5s.

L’opérateur a concédé à vous offrir 2Go de données et toutes les autres options illimitées.

La concurrence offre pourtant un forfait similaire à 10$ de moins.

Cependant, ce forfait n’existe pas chez votre fournisseur de téléphonie cellulaire.

Un rabais ultime, ça vous tente? On vous concèdera certainement 5$ sur votre facture de départ ou un rabais sur les frais d’activation dont la valeur pourrait s’élever à ce montant que vous n’auriez pas payé ailleurs. La leçon du jour: demandez…et on vous donnera!

One more thingAvez-vous d’autres stratégies de négociation pour obtenir les meilleurs contrats et les meilleures offres Mac Aficionados?

Merci de partager cet article!

Vous aimerez aussi:

Apple ART et CloudApp: l’art de se distinguer en gagnant

Art et iPhoneographie

iPhone 5s et iPhone 5c: l’Art du MARKET-in