Oubliez les films de science-fiction, Mac Aficionados: ce ne sera pas l’iPhone 5S mais bien Siri qui sera l’arme de destruction massive d’Apple. Aujourd’hui, tout se bouscule et rien ne va plus: les amis d’hier (Samsung qui était le sous-traitant principal d’Apple), sont devenus les ennemis d’aujourd’hui. Les collaborateurs (Google et son moteur de recherche installé par défaut sur iOS, ainsi que son système de cartographie Google Maps) sont devenus

les attaquants. La concurrence est partout et Apple court à sa perte, malgré ses poches pleines à craquer. L’entreprise n’innove plus depuis le défunt Steve Jobs (notre hommage à Steve). Le rythme de sortie des produits se succède et les tendances se ressemblent: l’iPhone 3G puis le l’iPhone 3GS, l’iPhone 4 puis l’iPhone 4S. L’iPhone 5…vous l’aurez deviné, puis maintenant l’iPhone 5S. Même la concurrence la compris. Google se dépêche de finaliser une entente avec Nestlé (oui, ils font des barres chocolatées, mais la technologie, c’est branché aussi ces temps-ci…et ça rapporte gros!) pour son nouveau système d’exploitation baptisé KitKat. Oui, ça sera sûrement très bon à croquer.

Google Kitkat Mac Aficionados

Mais en attendant d’y goûter, revenons donc à notre fameuse pomme déjà croquée…

L’iPad mini a été un beau succès, mais il a cannibalisé une bonne partie des ventes des Mac. L’iPhone 5 se vend quant à lui (beaucoup?!) moins bien que l’iPhone 4S. Apple a également, au passage, vu sa part de marché mobile dégringoler de 65% 2012 à 55% soit une baisse de -10% (!), tandis que Android a au contraire vu sa part augmenter de 7% sur la même période (passant de 20,9% à 28.1%). Autant dire que même les fidèles que nous sommes ont déjà sérieusement?!) à lorgner du côté de la concurrence…Faut-il blâmer quelqu’un?!

Mobile Apple Mac Aficionados

Souvenez-vous, c’était au tournant de l’an 2000. Steve Jobs revenait de chez Pixar, l’entreprise qu’il avait fondée, et s’apprêtait à reprendre les reines de l’entreprise qu’il avait bâtie à la sueur de son front, puis quittée, Apple. Plus jamais ça. Apple se devait toujours d’innover pour survivre dans un univers marqué déjà à l’époque par des géants de l’informatique sans pitié(?!) Microsoft et Dell. Muni d’une feuille et d’un stylo, il schématisait sa vision du futur en quatre produits de prédilection: l’iMac coloré (oui, comme un futur iPhone 5C dont les fuites le confirment…) pour la consommation de base, le Mac Pro pour les professionnels, l’Apple Cinema LCD

et enfin l’iPod première génération…pour une toute nouvelle génération d’utilisateurs. Ceux qui avaient compris que le design technologique était bien plus qu’une une fantaisie de programmeurs bidouilleurs, mais une nécessité pour toute une génération en quête de nouveauté. Le pari était osé et on disait partout, haut et fort, qu’Apple ne survivrait (plus?!) jamais à la rude concurrence… Steve avait le don d’anticipation, et n’était certainement pas à son premier effet. Sorti de sa poche, comme on sort un lapin de son grand chapeau de magicien, un petit geste allait changer le cours de l’histoire…Vous connaissez la suite des choses.

iPod première génération

iPhone 5S: Siri, la belle norvégienne victorieuse

Nous avons tord d’ignorer Siri. Laissez-nous vous la présenter. Siri signifie en norvégien la «belle conseillère victorieuse» (non, il ne s’agit pas d’une blague Mac Aficionados!). Le co-fondateur de Siri, Dag Kittlaus (il existe bien, le magazine des milliardaires Forbes l’a interviewé), aurait ainsi décidé de nommer sa fille. Ayant plutôt hérité d’un garçon (Siri n’était pas encore tout à fait ce qu’elle est devenue aujourd’hui, semble-t-il), il préféra donner le nom de Siri à son entreprise, rachetée par Apple en 2007, après qu’il eut reçu un coup de fil personnel de Steve Jobs. Les co-fondateurs de Siri sont aujourd’hui millionnaires et on retrouve Dag sur Twitter, à @Dagk et Tom Gruber sur LinkedIn. Siri, l’assistante personnelle qui « répond à tous vos désirs» a changé le cours de leur vie. Il changera aussi celui d’Apple dans un avenir rapproché…

Siri iOS 7

Siri symbolise le Saint Graal des informaticiens cherchant à créer une intelligence artificielle faisant le pont entre le langage des hommes et la machine qu’ils ont bâtie: l’ordinateur. Pont que Google a commencé à franchir avec ses Google Glass. Siri est bien plus qu’un assistant personnel virtuel.

Siri langage

Siri symbolise également le résultat de 40 années de recherches en provenance du SRI International’s Artificial Intelligence Center (http://www.ai.sri.com) Siri Inc était une spin off de SRI Intentional) en passant par les assistants organisationnels et les programmes d’intelligence cognitive qui apprennent d’organismes vivants. Nous sommes loin d’imaginer le potentiel de déploiement de Siri, Mac Aficionados. Siri s’appuie sur les travaux d’équipes chevronnées d’universités de prestige: Carnegie Mellon University, celle de l’Oregon, de Stanford University, du Massachusetts, de Rochester en passant par the Institute for Human and Machine Cognition. Ça en fait des têtes chercheuses, vous ne trouvez pas?!

Siri Montréal

Pendant que le commun des mortels se penche sur la prochaine innovation matérielle d’Apple (entendez l’iPhone 5S), nous gageons que Siri fera la différence. Il y a fort à parier que Siri sortira très bientôt de la phase beta (et oui, l’application est encore en mode de test réel et nous en sommes les cobayes!) assez rapidement pour être combinée à…une montre incurvée déjà baptisée…iWatch?! Apple? En quête d’innovation?! vous en êtes toujours aussi sûrs?!!

iWatch Mac Aficionados

« Think Different »…forever

Steve Jobs l’a toujours su: plutôt que de s’attarder à faire du marketing pour tenter de vendre plusieurs produits en même temps (bonjour Samsung!), il faut savoir focaliser son attention sur un produit en particulier et bien le positionner. C’est la technique Apple.

Apple iMac Think Different

Pour la leçon, repensez donc à l’introduction du tout premier iPod, via le logiciel iTunes. L’iPhone 5S quant à lui n’apportera rien de vraiment majeur par rapport à son prédécesseur, l’iPhone 5 en termes matériels. La plus grande différence sera l’introduction des nouvelles interactions avec iOS 7. D’après les «spécialistes et les «rumeurs» les plus probables, notons au passage qu’il devrait avoir pour lui:

  • une meilleure résolution d’écran (élmentaire mon cher Watston!?!)
  • un poids plus léger (vraiment?!)
  • une meilleure autonomie de la batterie (des photos «semblent» le prédire)
  • une reconnaissance digitale pour le déverouillage (spéculation ou fonctionnalité de Bond, James Bond…)
  • De la couleur (granite, champagne, avec une association française qui le poursuit déjà pour l’iPhone 5S
  • des couleurs multiples pour l’iPhone 5C (ça fait plus chic, surtout quand on parle d’un iPhone «en plastique»)
  • iOS 7, le système d’exploitation «qui entre dans une nouvelle dimension» ( C’est Apple qui le dit sur sa page depuis des mois…)

iPhone 5S Mac Aficionados

Offrir une vision à long terme

La force d’Apple, au-delà de ses produits, a toujours reposée sur un engagement total de son environnement immédiat envers ses produits, mais surtout sur le partage de valeurs difficilement immitables par la concurrence, tant elles sont ancrées dans l’ADN de la culture d’entreprise. Il s’agit notamment de:

  • l’excellence opérationnelle
  • du leadership par les produits
  • l’intimité, la proximité et l’expérience client hors-pair
  • l’agressivité dans l’établissement des objectifs stratégiques
  • l’innovation
  • la vision à long terme

Il ne suffit plus d’être bon sur un marché pour le dominer. Il faut être LE meilleur. Nike le sait et n’hésite pas à s’associer à Apple. Cette dernière a toujours préféré bâtir soi-même ses marchés cibles pour en prendre le plein contrôle depuis une décennie. La technique semble fonctionner. C’est pouquoi Mac Aficionados gage que l’introduction de l’iPhone 5S ne sera que le début d’une nouvelle transition pour Apple, vers un marché encore bien plus lucratif: celui des montres. La vision est amorcée et l’expérience client va réellement débuter avec iOS 7, qui servira de test pour ses montres intelligentes. Comme le dit si bien Tim Cook, les montres intelligentes pourraient être une autre «branche de l’arbre».

Pebble

Gardez-le en tête, Mac Aficionados. Et puisqu’on parle de stratégie, vous le savez certainement très bien: puisqu’un produit doit mourir, pourquoi laisser la concurrence le tuer? Plutôt le faire soi-même. La décision de supprimer l’iPhone 5 du marché (après seulement un an d’introduction) répondra sûrement à cette logique commerciale. La seule exception qui ressemble à celle qu’Apple s’apprête à faire consistait à la disparition de l‘iPhone 3GS lorsque l’iPhone 4 fut sorti. L’iPhone 3GS n’avait duré qu’un an. Il semble qu’il en sera de même pour l’iPhone 5 une fois l’iPhone 5S sorti. Même stratégie, mêmes résultats de ventes?! Wait & See!

iPhone 5C et iOS 7: histoire de design?!

Steve Jobs vous l’aurait certainement rappelé, Mac Aficionados, la question la plus importante n’est pas: «est-ce qu’il s’agit d’un design à rabais». La question fondamentale avant d’entamer le design d’un produit pour les clients est: «quelle sera l’expérience client»? Jony s’est joint au mouvement.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=xKibbvhajOA]

Vous l’ignorez peut-être, Mac Aficionados, mais Steve Jobs aimait provoquer des réactions chez les gens et les analyser, comme d’offrir des montres de plus de 2000$ (!) à tous ceux qui savaient reconnaître en elles, au-delà de l’effet de luxe, l’importance et l’élégance du design. Le design, selon les termes de Steve Jobs, c’est «comment les choses doivent fonctionner entre elles». Établir des liens. iOS 7 sera un succès sans précédent en termes d’adoption, car au-delà du goût, il marquera une rupture avec tout ce qui s’est fait sur iPhone depuis sa première version. De plus, rappelons-le, iOS 7 s’inspire fortement de ce qui se fait de meilleur sur Android et de la communauté du Jailbreak (notre article: les 10 meilleures applications de Jailbreak).

L’iPhone 5C (le « C » sera certainement pour la couleur, Color en anglais) devrait permettre de relancer les ventes de l’iPhone qui s’effritent, notamment sur les marchés émmergeants convoités par Apple (Chine en tête, Inde et Brésil). Cette stratégie n’est pas sans rappeler l’introduction de la couleur avec les anciens iMac en 1999…mais aussi l‘iPod nano seconde génération (2006), lui aussi en couleur ou si vous préférez plus proche de nous, celle de l‘introduction de l’iPod Shuffle en couleurs en 2008. Bref, vous l’aurez compris et Steve vous l’aurait sûrement rappelé: la diversité ne fait jamais de mal! Apple aime bel et bien la couleur, même si toutes les satanées rumeurs laissaient croire que iOS 7 serait noir et blanc uniquement (notre article: ce que iOS 7 doit être).

iOS 7 black and white

…One more thing! (Une dernière chose!)

Steve Jobs concluait toujours ses fameuses Keynotes sur cette célèbre phrase: «…Encore une dernière chose!» (…One more thing!) comme une sorte d’héritage de dernière minute, un cadeau inestimé que le client déjà comblé ne s’attendait pas à recevoir.

One more thing Steve Jobs

Tim Cook le sait et suit les traces du fondateur d’Apple. Il y a fort à parier que la Keynote du 10 septembre 2013 nous laisse sur notre faim. Souvenez-vous en, Steve Cook nous a promis «une feuille de route incroyable» et tous pleins de nouveaux produits qu’il a hâte de nous présenter dès le début de 2014!

Et vous, Mac Aficionados, pensez-vous qu’Apple peut encore innover face à Google et Samsung? Qu’attendez-vous pour 2014?

Merci de partager cet article!