Le 7 septembre 2005, la révolution musicale était lancée avec l’introduction d’iTunes, la bibliothèque de gestion multimédia d’Apple, qui petit à petit, allait devenir LA référence en la matière, qu’on soit utilisateur de Windows de la première heure ou adopteur récent de Mac. Qu’on se le dise entre nous, Mac Aficionados, iTunes est une véritable bête de scène pour tout mélomane qui aime avoir sa «vie musicale» organisée et synchronisée (notre article Comment gérer ses bibliothèques iTunes avec aisance) avec son iPod Touch, son iPhone 4 S ou son New iPad. Mais à l’ère des réseaux sociaux, des Facebook et autres Twitter de ce monde, l’introduction de la fonction Ping (qui permet de partager ses choix musicaux avec ses amis) est probablement l’une des fonctionnalités les moins utilisées par la plupart d’entre nous.

N’est-ce pas, Mac Aficionados? Combien sont ceux d’entre-vous qui, en l’espace d’un mois, ont fait des suggestions à leurs amis à travers Ping? Et même si vous l’avez fait, Apple a cependant omis de nous le mentionner lors de sa dernière Keynote…Mais oublions un peu les statistiques et occupons-nous plutôt de la musique! Car si partager vos goûts  est dans vos mœurs, autant vous réjouir! Mac Aficionados a trouvé pour vous un gestionnaire de contenu multimédia d’un nouveau genre qui va vous faire swinger! On a nommé…Rdio! (Ça se prononce Ar-Di-O pour les connaisseurs!)

Rdio est un service d’abonnement musique grand public exempt de publicité, fondé en août 2010 en Californie, qui a pour ambition de compétitionner avec les plus grands fournisseurs de contenu musical. S’il est vrai que cette application demeure relativement peu connue à ce jour au Canada français et en Europe (où l’application n’a pas encore eu droit de territoire), ses fondateurs ont cependant établi leur renommée internationale en ayant fondé la plateforme de téléchargements Kazaa, et  l’incontournable service de téléphonie IP Skype! Autant dire qu’ils n’en sont pas à leurs premiers essais!

Rdio se distingue par son slogan: «La musique infinie. Partout». L’ambition de Rdio est de nous offrir de la musique en tout temps et à partir de n’importe quelle plateforme, qu’on utilise son Mac au travail , son iPod Touch en salle de sport ou son iPad à domicile. Lorsqu’on découvre Rdio à l’aide de son navigateur Internet, force est tout d’abord de constater à quel point les développeurs ont fait un excellent travail au niveau visuel: l’interface léchée et vivement colorée aiguise la curiosité et donne envie de l’essayer à tout prix!

Au niveau des fonctionnalités, Rdio se veut également très riche: une bibliothèque de plus de 15 millions de titres y est accessible  (notons cependant la très forte dominante de titres anglophones, n’en déplaise à David Guetta qui jouit quand même d’une position confortable!).  Les morceaux de musique peuvent être sélectionnés individuellement pour être ajoutés à des listes de lecture qu’on conçoit à sa guise (Add to playlist), qui seront ultérieurement écoutés  (Play Later), ou achetés pour un montant équivalent à celui d’une musique sur iTunes.

On peut également partager ses choix musicaux avec ses amis via Facebook ou Twitter ou sur le Net en leur donnant un aperçu de nos goûts, comme l’exemple qui suit:

http://rd.io/i/QVbfUDds_IE

Rdio mise sa popularité sur ses fonctions de partage social de nos goûts musicaux. À la manière d’iTunes, il est également possible de partager nos critiques de nos choix musicaux ou de «suivre» des personnes en fonction des leurs. Les listes de musique ont récemment été revues pour pouvoir être créées par simple «glissez-déposez», ce qui rend l’expérience encore plus amusante! Des suggestions sont faites sur la base de vos styles musicaux.

Les plateformes iOS n’ont pas été laissées pour compte: la version mobile sur iPhone permet de synchroniser ses choix musicaux, d’établir des listes d’attente, d’obtenir automatiquement le choix des morceaux les plus écoutés par la communauté,  de connaître les Top du moment (Albums, chansons, playlists) ou de s’appuyer sur les recommandations fondées sur notre écoute musicale (un style calqué sur la fonction Genius d’iTunes).

Rdio est actuellement disponible aux États-Unis, au Canada (chanceux que nous sommes, Mac Aficionados!) au Brésil, en Allemagne, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Espagne, au Portugal et aux Pays-Bas. L’Europe sera très bientôt desservie (difficulté de la négociation des licences internationales en cause) ainsi que l’Amérique Latine et l’Asie, nous a-ton appris lors du dernier communiqué de presse. Comble du bonheur pour les utilisateurs de Facebook (lire Facebook 007, rien que pour vos yeux) Rdio s’intègre avec le flux de votre timeline. Au niveau des abonnements, trois choix sont disponibles: Rdio illimitée 9.99$ Cdn/mois (accès web et plateforme mobile iOS, Android et synchronisation des données), Rdio illimité familial 17.99 et 22.99$ (2-3 personnes)  et Rdio Web 4.99$ version Internet/Mac et Windows. Fait intéressant, les abonnements se font au mois et peuvent être annulés à tout moment, comme le stipule clairement la police de Rdio:

Vous êtes encore là, Mac Aficionados?! Mais, mais?! Mais qu’attendez-vous donc pour essayer cette application géniale?!! Qu’on vous dise que Rdio existe en version gratuite pendant 7 jours sans aucun engagement ni aucune carte de crédit?!! N’hésitez pas à retrouver les choix musicaux de Mac Aficionados et à nous rajouter à vos playlists 😉

Pour ceux qui ont eu l’occasion de tester Rdio, qu’en dites-vous? Êtes-vous prêts à remplacer iTunes par Rdio?

Merci de partager cet article!

Liens de téléchargement:

Rdio pour iPhone et iPad
Rdio - Rdio

Rdio sur Internet

Rdio centre d’aide

Rdio sur Twitter: @Rdio

Blog de Rdio

Rdio sur Youtube

Rdio sur…Rdio !

[slideshow]