Apple n’a pas fini de surprendre ses fans…et ses détracteurs! Contre toute attente, seulement six mois après avoir lancé en grande pompe Mac OS X Lion lors d’une Keynote (Suivez la Keynote de Mac Aficionados!) dont elle seule a le secret,  voici que la firme de Cupertino vient de rompre avec sa tradition médiatique. L’annonce faite ce 16 février du future successeur de Mac OS X Lion se nommera OS X Mountain Lion. Sa date de sortie? L’été, selon les dires des analystes. Mais pourquoi avoir tenu cette conférence à huis clos, dans un hôtel de Manhattan, avec une poignée de journalistes seulement, alors que toutes les spéculations du moment portent sur l’annonce imminente de l’iPhone 5 et de l’iPad 3?!?

Ils ne sont pas fous chez Apple! S’il est un domaine dans lequel les Mac Aficionados,  fans et analystes d’Apple aiment à se laisser aller, c’est bien celui de la prédiction quant à l’introduction des nouveaux produits à être lancés. Mais cet OS X Mountain Lion, d’où sort-il? Pourquoi personne ne l’a-t’il réellement prédit? Personne…pas si sûr…

Federicco Vittici, célèbre blogueur de Mac Stories étayait dans un de ses articles récents (The iOS-ification of Apple’s Ecosystem) l’intégration de plus en plus poussée entre le systèmes iOS de l’iPhone et l’iPad et celui de Mac OS X Lion.

Selon ce dernier, il était évident qu’Apple finirait par intégrer les fonctionnalités d’iOS à celles du système d’exploitation OS des Mac. Dans le mille! Des dizaines d’éléments ont été intégrés à Mac OS X Lion, en provenance directe du monde iPhone et iPad. Qu’on pense à iPhoto et son mode de navigation, Safari avec son onglet de téléchargement et le clic-en-un de définition de mot, le mode de fonctionnement de la rampe de lancement Launchpad, similaire à celle d’iOS, le nouveau fond d’écran en lin du félin OS X Lion, mais aussi les préférences de partage de Mail ou l’interface intégrale du carnet d’adresses, similaire à celle de l’iPad…difficile de ne pas pousser la comparaison et d’y voir toute la ressemblance…

Apple tranche sans équivoque à ce sujet: OS X Mountain Lion (qui au passage perd sa particule…Mac OS X Mountain Lion…) est «inspiré de l’iPad, re-conçu pour le Mac»!

Tous les Mac Aficionados l’auront compris: Apple revoit l’environnement de travail sur Mac, en y adaptant le succès de l’iPhone et de l’iPad. Les raisons? Chaque analyste y va de sa compréhension.Pour Mac Aficionados, il n’y a aucun doute qu’iCloud (que nous avons volontairment comparé à Dropbox) deviendra la pierre angulaire de ce système. Après tout, n’avons-nous pas affirmé haut et fort que le cloud computing est la voie de l’avenir (dans cet article)?! Quant à Tim Cook, le nouveau patron d’Apple a d’ailleurs évoqué des raisons chiffrées: 37 millions d’iPhone vendus en un seul trimestre et plus de 50 millions d’iPad, soit plus que de Mac vendus en une vingtaine d’années. «It’s economy, Stupid!», diraient certains confrères Américains!

Mais tandis que le monde s’émerveille de ses nouvelles prouesses en devenir,  Apple demeure le ROI du marketing…et de l’art de la diversion. Il est certain que Tim Cook n’est pas le défunt Steve Jobs, mais il a bien appris, en digne héritier, qu’une réputation prend des années à bâtir…et quelques jours  détruire. Car s’il est vrai qu’Apple est à ce jour la compagnie la plus admirée au monde, un bruit de gronde a commencé à se faire entendre…à propos de quelques fabricants d’iPhone et d’iPad du pays du Soleil levant, la Chine! Au banc des accusés, Foxconn, l’un des plus grands sous-traitants mondiaux d’Apple, qui s’était tristement fait remarquer par le nombre élevé de suicides dont étaient victimes ses employés et des accidents mortels survenus l’année dernière (incluant deux explosions).

Tim Cook avait d’ailleurs envoyé, en janvier dernier,  un email dans lequel il rappelait l’importance de l’image de marque d’Apple et sa solide réputation, contre des attaques proférées au laxisme dont la firme semblait faire preuve à l’égard des conditions de travail de certains employés Chinois.

La protestation avait été telle de la part des médias et groupes de pression qu’Apple a créé une page dédiée à la responsabilité sociale et aux conditions de travail qu’elle prône, tout en publiant pour la première fois de son histoire une liste officielle de ses fournisseurs et sous-traitants (liste des sous-traitants d’Apple, PDF). On y parle aussi de code de conduite, de travail et de droits humains, de la santé et de la sécurité des employés, de son impact environnemental et de l’éthique qui supporte ses décisions. Apple a t-elle réellement cédé face à la pression populaire?

Bloomberg© Apple protest

Bloomberg© Apple protest

Force est de reconnaître que certains événements ont accéléré les choses: le New York Times a rédigé le 25 janvier un article qui a fait mouche: En Chine, les coûts humais sont intégrés à un iPad. La pétition rédigée par Mark Shields à l’intention de Tim Cook, allant de le même sens sur l’importance de préserver la vie des employés travaillant dans les usines de sous-traitance d’Apple aura quant à elle franchi les 200.000 signatures.

Lors de la course à la tête du parti Républicain, on n’a pas manqué de ramener sur le tapis le débat sur la délocalisation des emplois d’Apple en Chine. Ce à quoi le New York Times avait également consacré un article (Comment les États-Unis ont perdu les emplois de l’iPhone).

Avec tout ce tapage médiatique autour de scandales, d’abus de conditions de travail et de sacrifices humains pour la technologie, des marches médiatiques organisées et des journées de dénonciation, Apple a finalement autorisé, de manière historique et sans précédent, que  la Fair Labor Association puisse inspecter certaines de ses chaînes d’assemblage d’iPhone et d‘iPad. Tim Cook rappelle pour sa part qu’en matière d’équité salariale, en Asie, Apple fait davantage que ses concurrents. Joignant le geste à la parole, un reportage inédit de l’ABC News  a été conscenti à Bill Weir qu’Apple a exclusivement autorisé à visiter la controversée usine de Foxconn. Les résultats de cette enquête seront savamment distillés (à la sauce Américaine!) dès mardi 21 février sur Good Morning America, » « World News with Diane Sawyer, » ABCNews.com, ABC News Radio et ABC Newsone. Enquête à suivre et teaser à consommer sans modération!

OS X Mountain Lion et ses fonctionnalités révolutionnaire arrive à point pour Apple: il laisse présager le lancement éminent de l’iPhone 5 et de l’iPad 3 et contribue, un tant soit peu à faire oublier cet environnement de travail critiqué, en Asie, des sous-traitants d’Apple. Mais le Puma des montagnes réussira-t-il à nous tenir assez en haleine, le temps de faire taire ses  rumeurs qui ternissent l’image de marque d’Apple,  Mac Aficionados?!!

Merci de partager cet article si vous l’avez jugé pertinent!

Liens de téléchargement:

OS X Mountain Lion Beta (accessible aux développeurs)

OS X Mountain Lion fonctionnalités (vidéo)

OS X Mountain Lion le meilleur des deux mondes (Journal Métro France)

Réponse de Tim Cook au New York Times

Articles exclusifs sur Foxconn